Incontinence urinaire d'effort

L'incontinence urinaire à l'effort provoque une perte d'urine incontrôlable survenant lors de certains efforts physiques (toux, éternuement, éclat de rire) ou la pratique du sport. Elle affecte le quotidien des personnes concernées, soit 25 à 45% des femmes.

LES CAUSES

L'incontinence urinaire d'effort est favorisée par :

  • un accouchement, surtout si le travail était long,  

  • une chirurgie pelvienne (hystérectomie, chirurgie vaginale ou rectale)

  • un traumatisme du petit bassin (fracture ou contusion du bassin)

LES SOLUTIONS

Plusieurs traitements non-chirurgicaux existent, visant à 'renforcer' le sphincter de l'urètre et 'tonifier' les muscles du périnée (exercices de Kegel, biofeedback, physiothérapie), apportant parfois une amélioration du contrôle de la vessie. 

 

Ces traitements sont basés sur l'idée que les muscles seraient affaiblis

 

La plupart du temps pourtant, il ne s'agit pas de 'faiblesse' des muscles du périnée mais de contracture musculaire provoquant une incapacité du sphincter à se fermer correctement. 

Schéma :

Restaurer la qualité des tissus autour de l'urètre permet