douleur de genou

Les douleurs de genou sont quasiment toujours le fait de contractures musculaires de la cuisse. Un traumatisme d'origine interne (entorse) ou externe (choc violent) peut déclencher une contracture qui, une fois installée, ne cesse pas et provoque un enchaînement quasi systématique de troubles et douleurs affectant non seulement le genou (tendinites, arthrose, syndrôme rotulien) mais la hanche et le bassin.

Entorses et tendinites

En cas d'entorse ou de choc direct, les muscles se contractent de façon réflexe.

Souvent, la contracture du muscle (et donc, son raccourcissement) persiste après le choc, sans réelle sensation douloureuse, causant une surtension permanente aux tendons.

 

A terme la tendinite apparaît. 

Les genoux peuvent être douloureux à l'accroupissement (tendinite du muscle TFL de la cuisse), à la montée ou à la descente d'un escalier (tendinite du quadriceps), lors de mouvements de rotation du corps, le pied fixé au sol (tendinite de la patte d'oie)

Il n'est pas rare de retrouver chez une même personne ces différentes tendinites qui ont évoluées simultanément sans soin approprié.

Lésions du ménisque

Les ménisques peuvent être en souffrance, «écrasés» ou déchirés si les pressions musculaires autour du genou sont importantes et permanentes. Ils peuvent être en partie responsables d'une sensation de blocage du genou. Mais n'étant pas innervé, le ménisque ne peut être douloureux, contrairement aux muscles et tendons.

Gonarthrose

Il est moins reconnu, mais néanmoins prouvé, que l'arthrose du genou apparaît comme la conséquence à long terme de pressions musculaires constantes autour du genou.

Traumatisme du genou provoquant la gonarthrose.

 

Les muscles en contracture compriment l'articulation de façon persistante, déformant à long terme le cartilage du fémur et du tibia.

Syndrôme rotulien

 

Le quadriceps en contracture tracte la rotule hors de son axe, provoquant une gène permanente au genou.

Rotule déviée par l'axe de traction du muscle.

 

Solutions concrètes

Le relâchement des contractures est possible grâce à la Myothérapie et à la méthode Niromathé. Les muscles de la cuisse retrouvent leur longueur initiale, ce qui libère le genou.

 

Les raideurs, douleurs, sensations de blocage ou d'instabilité du genou sont alors soulagées.

Les étirements et massages sont fortement recommandés après le sport pour prévenir l'installation de nouvelles contractures.

"Aborder les douleurs du genou autrement et agir sur les contractures musculaires implique la remise en cause de certaines idées reçues, mais garantit des résultats surprenants et durables.

 

​ll n'implique pas un abonnement à vie chez l'ostéopathe !" 

Maison de Santé
21 Avenue du Général Leclerc
95660 Champagne-sur-Oise
Lun à ven       10 H - 20 H
Sam               10 H - 13 H