migraines & vertiges

Les migraines résultent de contractures musculaires persistantes au cou. 95% des patients qui en souffrent présentent des muscles spasmés au cou et au crâne. Un antécédent traumatique plus ou moins ancien (accident de voiture, choc facial ou crânien) est noté dans 80% des cas.

Les muscles, bloqués, raccourcis, et hypertendus obstruent la circulation veineuse à la base du crâne, provoquant la crise de migraine, et les symptômes souvent associés (nausées, vomissements).

Muscles bloqués en contracture, prédisposant aux crises de migraines

Tant que les contractures musculaires du cou persistent, les crises de migraine se reproduisent à répétition, en fonction de certains facteurs déclencheurs :

  • la fatigue,

  • un stress ponctuel,

  • le froid, la chaleur,

  • les variations hormonales,

  • le vin blanc, le chocolat, le fromage.

     

Pour prévenir les crises, éviter les facteurs déclencheurs aide, mais ne suffit pas.

S'adressant spécifiquement aux contractures, la myothérapie permet de guérir 75% des cas de migraines, et d'améliorer tous les cas.

Les vertiges positionnels bénins (et de Ménières) surviennent lorsque le cerveau reçoit des informations différentes de l'oreille interne, d'une part, et des yeux, d'autre part. Ces deux repères nécessaires à l'équilibre peuvent être en conflit notamment en cas de traumatisme au cou.

La position de compensation qui résulte des contractures, pour maintenir l'horizontalité du regard, est à l'origine des sensations de vertiges.

La méthode Niromathé est particulièrement rapide et efficace dans le traitement des vertiges,1 à 2 séances suffisent dans la plupart des cas.

La Myothérapie permet de lever les contractures à l'origine des vertiges.

"Le bon traitement doit être celui qui guérit vite, sans effets secondaires et dont en peut rapidement se passer sans rechuter."

Maison de Santé
21 Avenue du Général Leclerc
95660 Champagne-sur-Oise
Lun à ven       10 H - 20 H
Sam               10 H - 13 H